COUV-WATERTOWN.jpg

Le résumé

À Watertown, Philip Whiting coule une vie ordinaire et tranquille : un boulot dans les assurances, des week-ends de pêche et surtout les extraordinaires muffins de Mr. Clarke que l'on peut déguster chaque matin sur le chemin du bureau, après avoir fait un brin de causette avec la charmante Maggie Laeger. Mais un beau jour, tout bascule : Mr. Clarke est retrouvé mort dans sa cuisine, écrasé par une étagère, et la charmante Maggie Laeger s'est évaporée.
La veille, en rendant la monnaie pour le muffin, elle avait déclaré : " Demain, je ne serai plus là ". Depuis, cette phrase hante les journées de Philip. Maggie serait-elle une meurtrière ? Si oui, quelles étaient ses motivations ? Est-ce que tout cela a à voir avec la disparition inexpliquée de la petite Suzanna sur les bords de la Charles River ?
Quand Philip retrouve Maggie deux ans plus tard, elle est devenue Marie Hotkins et tient un magasin d'antiquités à Stockbridge. Mais, chose étrange, elle feint de ne pas le reconnaître. Est-ce bien la même personne ? Philip décide alors de mener sa propre enquête.




On en parle

Livre hebdo : Jean-Claude Götting signe un polar psychologique au climat très hitchcockien.
Canal BD : Un des premiers indispensables de l'année 2016 !
Casemate : Mise en abîme et esprit d'escalier garantis
bobd.over-blog.com : Götting prend avec réussite certains codes du Roman Noir à contre pied jusqu’à une fin surprenante mais judicieuse.
www.ligneclaire.info : Un suspense maîtrisé et déconcertant.
planetebd.com : La psychologie des personnages est solide, le lecteur ne peut plus décrocher ***
L'immanquable : (...) parfait tant au niveau du dessin que du récit, tous les deux d une noirceur bienvenue.
Le Monde des Livres : (...) l’enchaînement des événements gardera en haleine, jusqu’à sa chute, le lecteur de ce polar pas si noir que cela.
Librairie Krazy Kat Bordeaux :Ouvrage riche graphiquement, doublé d'une intrigue prenante de bout en bout.
BD Fugue Annecy : C'est (...) une histoire originale, au suspense intense, qui nous est livrée ici avec un immense talent. Brillant ! *****
BD Fugue Annecy (2) : Une profonde mélancolie imprègne cet album, très soigné. ****
Librairie Brüsel : Götting distille ses histoires comme autant de perles à ne rater sous aucun prétexte.
age-bd.com : Un excellent choix BD pour démarrer l’année 2016 en force !
bdzoom.com : un étonnant polar hitchcockien mis en cases de façon remarquable, tant sur le plan graphique que narratif…
Spirou :Tendu, esthetique, décalé, une belle surprise.
Bodoï : Un polar vintage subtil, bien troussé.****
rtbf.be : Watertown est un excellent roman noir à la fin surprenante et au suspense bien mené.
Zoo le mag : Ca commence comme un polar et ça nous perd, nous égare, nous ensorcelle gentiment.
Maxx (la capitale) (be) : (...) la mise en couleurs en bleu et jaune donne un petit côté vintage à ce livre prenant et captivant jusqu'au bout.
Télépro (be) : Entre film noir et ambiances hitchcockiennes, Jean Claude Gotting signe un polar solide et faussement détaché.
Nova Book Box (audio) : (...) saluer la très grande beauté et l'élégance des dessins de Götting.
Les Echos W.E. : Si Edward Hopper avait fait de la bande dessinée et forcé sur les touches bleu-gris jaune cela aurait ressemblé à Watertown.
Le coin de la limule : L'apparence sage et monotone distillée par Jean-Claude Götting voisine au final avec les tourments et les béances d'un Charles Burns, voire d'un David Lynch.
rtbf.be : (Götting) possède une véritable écriture personnelle, tant littérairement que graphiquement, et, à ce titre, " Watertown " est une totale réussite.
Le Soir (be) : L'auteur joue de tous les codes graphiques et narratifs du polar pour piéger le lecteur et le perdre magistralement sur de fausses pistes.
Actuabd : une atmosphère convaincante et bien documentée
La Dernière Heure TV (be) : Une très grande bande dessinée
Librairie MultiBD (be) : Un récit prenant
madmoizelle.com : un polar très efficace
www.lessentiel.lu : une merveille qui lance parfaitement bien l'année 2016
lebonplan.org : (...) un polar mature que vous ne pourrez qu'engloutir d'un coup, de la première à la dernière page.
9emeart.fr : (...) un polar un peu froid, mais qui surprend le lecteur par son atmosphère tranquille et élégante, une expérience de lecture plaisante, servie par le dessin raffiné et doux de Götting
du9.org : (...) ce livre s’affirme comme un véritable questionnement sur la notion de récit, et sur ce qui structure ce dernier entre réalité et imaginaire
Les Inrockuptibles : (...) récit intelligemment écrit et au dénouement bouleversant de simplicité et de tristesse.
franceinter.fr : Watertown est d'une élégance inouïe.
lesuricate.org : (...) une histoire sombre et austère, aux relents presque lynchéens
Librairie Maupetit : Un nouveau polar de Götting, toujours aussi léché et réussi !
sambabd.be : Une histoire simple, un héros banal, un récit psychologique complexe, un polar envoutant : Watertown !
Fnac.com : (...) la beauté du dessin et l'intelligence du scénario en font un album de très belle qualité !
La tribune de Genève (ch) : (..) ses planches (...) acquièrent une ambiance surannée qui convient bien à ce récit aux récitatifs impeccables.
Libération : Dans ce polar rural à l’ambiance prenante, Götting recrée l’atmosphère un peu surannée de l’Amérique des années 50-60.
Le Figaro : Du grand art.
Direct Matin : Psychologie, intrigue tortueuse, tous les ingrédients d’un bon polar sont réunis.
La libre Belgique (be) : Jean-Claude Götting livre un nouveau polar dense et fort bien ficelé.
Le Télégramme : C'est un somptueux polar américain que nous offre Jean-Claude Götting
www.sceneario.com : Très bien fait, très prenant. Bravo !
Librairie Dialogues (Brest) : Un excellent roman noir au suspense insoutenable...
comixtrip.fr : Un petit bijou.
France Culture (Le temps des libraires) : On est obligé d'aller jusqu'au bout.
L'avenir du Luxembourg : Cet album a tous les atours d'un classique intemporel.
auracan.com : Le graphisme original donne une touche unique à ce récit bien construit
novaplanet.com : (...) d’une profondeur telle que la chute aurait mérité d’être développée, tant elle ouvre des perspectives d’une portée existentielle.
France Culture (Mauvais genre) : Watertown croise la détresse existentielle d'un Raymond Carver et un sens de l'énigme proche de William Irish.
culturebox.francetvinfo.fr : Cadrages et découpage cinématographiques, "Watertown" est construit comme un film noir dans la plus pure tradition hollywoodienne.
La voix du Nord : une histoire prenante sourdement inquiétante, et très réussie.
www.positiverage.com : le travail graphique de l’auteur (...) semble avoir été créé pour mettre précisément en scène ce genre-là.
branchesculture.com :(...) chef d’oeuvre cinématographique suspendu dans sa magie, désuet et à la fois tellement contemporain
mensup.fr : (...) un roman graphique noir, froid et mélancolique au dénouement surprenant qui hante le lecteur durablement.
Lire : Gotting sait comme pas un planter un décor mental
Librairie Effets de pages : Une belle réussite pour Götting qui arrive à rendre une atmosphère extraordinaire
parutions.com : Watertown appartient à ce genre d’album qui se savoure tranquillement, dans le calme, et dont chaque case est une histoire en soi
la-ribambulle.com : (...) une ambiance digne des meilleurs romans/films de genre
LeDevoir.com (Ca) : (...) (un) dessin plein de poésie posé sur un texte à la mécanique subtile
L'Orient Littéraire(Lb) : Watertown nous rappelle que Götting est un auteur complet majeur, dont la patience et la fidélité à lui-même bâtissent au fil des albums, doucement, un univers cohérent et marquant.
Benzine mag : Jeu de miroirs et dénouement déstabilisant pour ce polar vintage atmosphérique, sous le trait sublime de Jean-Claude Götting.
DNA -Supplément Reflets : Amateurs de polars, ne ratez pas Watertown.
ICI Radio Canada- Première :La fin est tellement décevante qu'elle est extraordinairement bonne.
Le journal de Montréal : Götting étonne avec ce récit magistralement orchestré
La Provence : un polar singulier
Bulles Picardes : Une histoire (...) qui, à sa manière, est indéniablement marquante.
LaPresse.ca :un scénario finement écrit
RFI : savant mélange de polar et de chronique sociale.
Moustique (BE) : Un résultat hitchcockien jusqu'à l ironie qui plane sur toute l'histoire
www.affairesdegars.comSon intelligente narration, conjuguée à un dessin riche et rempli de surprises, font de ce roman graphique un incontournable
viñetascomic.com (ES ) : Interesante y valiente